Articles taggues ‘funimation’

En Vrac 30/03/2011

- Ah, la date de sortie pour le jeu PSP de Black Rock Shooter a été révélée: le 25 août prochain. Compatible avec les PSP Européennes à ce qu’il paraît. 6279 Yen le prix pour la version standard. Rien en vue à propos d’éventuels sous-titres en anglais ou dans d’autres langues. Une Nendo de White Rock Shooter en package avec le jeu en version collector. Yayifications.

Fuji TV a annoncé qu’a l’occasion du passage sur son antenne le 3 avril prochain d’une émission commémorant le 50ème anniversaire du premier vol habité spatial, une séquence animée portant sur la sonde Hayabusa a été réalisée et sera diffusée durant ladite émission. Elle aurai été supervisée par Leiji Matsumoto himself, ce qui me rend curieux du résultat que ça pourra donner.

– Vous connaissez Code Geass: Shikkoku No Renya? C’est un spinoff du Code Geass original, uniquement paru sur manga papier mais dont la trame de fond a été posée par Goro Taniguchi, co-scénariste de l’anime original, et dont le dessin est pris en charge par un certain Tomomasa Takuma.
Ce dernier a annoncé vouloir poursuivre en justice un bloggeur qui l’accuse de plagiat du manga Yagyū Reppūken Renya publié en 1992.
Ne lisant pas le japonais, je ne peux apprécier la pertinence de la déclaration du bloggueur incriminé, bien qu’un des montages de comparaison qu’il a réalisé soit en effet assez troublant. Mais soulignons tout de même que l’article où il dénonce ce supposé plagiat date d’à peine deux jours, que le mangaka a déjà en ordre toute la paperasse administrative pour la procédure, que la publication du manga a été suspendue jusqu’à nouvel ordre mais officiellement pas à cause de cette affaire et que le mangaka a annoncé sur son compte twitter, qu’il avait utilisé pour annoncer son action en justice, qu’il ne se servirait plus de twitter pour une durée indéterminée. Tout cela me paraît un peu précipité pour quelqu’un qui n’a rien à se reprocher…

– Pour continuer dans la catégorie « procès », 4kids, chaîne de télé jeunesse aux States, s’est vue retirer les droits d’exploitation de Yu-Gi-Oh détenu par TVTokyo et Nihon Ad System, qui attaquent la chaîne en justice au motif de non-paiement des droits en question. La somme due s’élevant à la bagatelle de 4.792.460,36$ selon les plaignants, on peut comprendre qu’ils soient un tout petit peu énervés. Ils accusent la chaîne d’avoir passé un accord avec Funimation, éditeur de DVD d’animes ricain, pour la production et la vente des DVD de la licence sur le territoire américain duquel une large parties des royalties qui auraient du leur revenir de droit, payées par Funimation, auraient été détournées par 4kids.
Vu le passif de 4kids qui s’est déjà vu retirer plusieurs grosses licences par ses partenaires, dont rien de moins que celle de Pokémon, l’avenir de cette chaîne semble pour le moins compromis.

– Tiens, visiblement je ne disais pas que des conneries au sujet de Funimation et l’utilisation de matériel pirate pour son doublage de Sora no Otoshimo. A noter que la confirmation reste de source « anonyme » au sein de l’éditeur, bien sûr. Reconnaître explicitement la chose équivaudrai à reconnaitre que les pros qu’ils sont sensés être ne sont pas de taille face à des groupes de poignées de gus dans leurs garage. Mais bon, je ne pense pas qu’il y ai grand monde que cette illusion abuse encore…
Mais malgré cela, il n’y aura pas de conséquence juridique pour Funimation, vu que comme supposé ils détiennent tous les droits nécessaires sur le matériel orignal de CrunchyRoll.

– Joueurs de Minecraft, je vous conseille de jeter un œil à ce mod en développement: il s’agit d’une nouvelle dimension, l’Aether. Oui, une de plus avec le Nether officiel, mais contrairement à celui-ci, il y aura un réel intérêt à s’y rendre avec de nouveaux minerais, de nouveaux mobs et de nouveaux items. Le Nether d’ailleurs ne sera pas en reste puisque les moddeurs, des gens réputés au sein de la communauté Minecraft, veulent également ajouter du contenu au Nether afin d’en agrandir l’intérêt.

[Fansub]Funimation est Tsundere pour les pirates

Après les éditeurs de manga en France dont les parution de nouveaux titres coïncident bizarrement avec la diffusion de leur adaptation animée au japon, voici l’éditeur d’animes aux Etats Unis qui utilise du matériel pirate pour mener sa barque.

Funimation, l’éditeur impliqué, risque en effet de se retrouver fort embarrassé par une petite trouvaille faite par un visiteur d’Anime News Network.
Une session d’enregistrement de doublage de Funimation s’est retrouvée sous l’œil de la caméra de America’s Greatest Otaku, une série de documentaires hebdomadaires récemment lancée et financée par Tokyopop, éditeur de manga outre-atlantique, afin de promouvoir la culture otake. La séance de doublage en question portait sur un épisode de Sora No Otoshimono, une série fanservice quelconque comme on en a déjà la pelle.
Ci-dessous, une capture d’écran de l’écran (Yo dawg) de la salle de doublage:

Et ci-dessous, une capture d’écran du même épisode diffusé par la team de « fansub » Horrible Subs:

Oh, les jolis sous-titres strictement identiques, tant par le texte que par la police et la couleur. Conclusion logique: l’épisode affiché par l’écran de la salle de doublage de Funimation, éditeur on ne peut plus légal, n’est rien de moins que l’épisode sous-titré diffusé par Horrible Subs, groupe pirate. Une catégorie d’amateurs de japanime contre laquelle Funimation, en bon éditeur légal, est ouvertement hostile.

Un des argument des défenseurs du Fansub sans limite réside en l’hypothèse que les éditeurs normaux se serviraient en douce des travaux des groupes de Fansub et n’auraient donc aucune légitimité « morale » pour mener leur entreprise. Jusqu’à présent sans exemples concrets pour le soutenir, voilà qu’on risque de le voir ressurgir dans les milieux kikoolol avec cette bavure de Funimation à l’appui; mais fort heureusement, l’argument restera toujours aussi bancal…
Car Horrible Subs est loin de ce qu’on pourrait considérer comme un groupe de Fansub « moral »; c’est à dire dont le but est de faire connaître une série dans son pays afin qu’un éditeur normal s’y intéresse et la diffuse légalement.
Point de cela chez Horrible Subs: leur « travail » consiste juste à pomper les épisodes sous-titrés des séries animées diffusées en simulcast sur CrunchyRoll et les diffuser sur les réseaux pirates, leur seule touche personnelle se limitant à un changement de police et de la couleur de celle-ci. Pas d’implication personnelle dans la traduction, la recherche de raw ou dans l’encodage des vidéos; Horrible Subs incarne le bas du panier du milieu du Fansub, ceux qui ne cherchent même pas à se justifier moralement et veulent leurs séries animées sans dépenser un copek, que ce soit en argent ou en temps personnel.

Cette subtilité à propos d’Horrible Subs pourrai avoir une implication encore plus embarrassante pour Funimation en supposant, bien sûr, que Funimation n’ai pas acheté les droits des traductions de CrunchyRoll, ce qui me parait tout de même improbable pour un éditeur légal, surtout lorsqu’il se risque à laisser une caméra d’un intervenant extérieur se promener dans son studio de doublage.

Reste la maladresse de Funimation d’avoir montré à tout ce que le web compte de fansubbers que du matériel pirate est utilisé pour la production légale; si légalement parlant Funimation ne risque probablement pas grand chose en supposant qu’ils ont achetés tous les droits auprès de CrunchyRoll, moralement parlant par contre avec sa position hostile à l’égard du Fansub, ce dernier risque d’en sortir renforcé vis à vis de sa légitimité morale, l’utilisation de matériel pirate au sein d’un studio légal n’impliquant rien de moins qu’une reconnaissance de l’utilité des réseaux parallèles qu’ils dénoncent eux-même. Certains groupes de Fansub n’hésitent pas d’ailleurs à relever la chose, comme la Team anglophone gg. Voilà qui ne va pas arranger l’image, déjà pas très reluisante, des éditeurs auprès d’une partie de leur public.

Haut de Page